Battambang 

plus loin à pied, c’est dangereux

25 décembre 2006, 13h


Je me suis arrêtée dans une micro-boutique en campagne, après avoir marché 3 heures. On me dit « ne va pas plus loin à pied, c’est dangereux, il y a la forêt, des maisons isolées (ce sera tout le temps comme ca, les gens ne connaissent rien après leur village, c’est incroyable).

C’est super de marcher !
J’ai été invitée à entrer chez des vieux qui sont en train de taper leur riz, longue discussion. Leurs enfants ont ouvert des commerces et ils voudraient aller vivre avec eux. Le tigre, dont ils avaient peur sous Pol Pot, dans la montagne, était à côté du lieu où ils se cachaient ; l’eau, la qualité du riz, la pauvreté...