Phnom Penh  

Rencontres dans un petit marché

Une après-midi de rencontres dans un petit marche de phnom penh sur l un des petits marches du centre, trois interviews un peu eclairs avec Kim (pour voir comment on peut travailler ensemble) car il pourrait etre mon accompagnateur interprete. Finalement non, il passe un concours administratif bientot et doit s y preparer....

-  la premiere personne qu il choisit !!! a 62 ans !!!
Li Yann vit seule car, dit elle, ses filles sont mariès a de mechants maris et elle ne peut vivre avec elles. Elle dit que sa vie est tres dure, elle vend au marche des oranges qu elle achete en gros, et nous fait visiter la petite chambre qu elle loue avec deux autres personnes au bout de couloirs sombres. Elle nous explique que le gouvernement ne fait rien pour les vieux, elle a vu une vieille femme mourir sur le marchè, les vendeurs se sont cotises pour la faire incinerer. Elle dit qu elle est tres croyante, des qu elle a un peu d argent, elle le met dans des ceremonies a la pagode (JPG)

-  la seconde est mendiante intermittente, elle a 86 ans.
Rath Than est du village de Krauch, province de Prey Veng. elle est juste venue avec sa fille et sa petite fille pour mendier a phnom penh et demain elles repartent au village. (JPG)

-  le troisieme est joliment cale sur sa moto.
Loeurng Phan a 70 ans, une femme et deux filles au village, pres de Takkeo. il fait le moto dop pour envoyer l argent a la famille.il arrive a envoyer jusqu a 100 000 riels = 25 $ ce qui permet de vivre a la campagne, lui aussi loue une petite chambre.Il prefererait rester chez lui mais pense qu il fera le moto dop longtemps longtemps. la meilleure pèriode de sa vie, est celle de ses 20 ans car il etait dans l armee et il etait pris en charge par l etat, et ce n etait pas dangereux car il n y avait pas encore la guerre (JPG)