Historique 

C’est en 2001 que germe le projet « Vieillesses partagées-périple au plus près du Monde » . Ecrit, rêvé : Catherine se documente et se nourrit pendant un an. En 2002, elle part marcher dans le Gers et filme des portraits de personnes âgées rencontrées dans les villages. De là naît l’envie de filmer les « autres », ceux et celles qui vivent en foyer, en maison de retraite.

(JPG)

Et c’est ainsi qu’en 2003 à lieu le tournage de « Vivre en maison de retraite - portraits » dans le foyer-résidence de Kerneth (à Arradon, en Bretagne). Se fait alors sentir le besoin de donnée une structure à cette démarche et ces interventions. C’est donc le 14 Juillet de cette même année qu’est créée l’association « Les Âmes Dansantes  ». Imaginée comme un soutien aux initiatives de Catherine, elle est depuis un partenaire solide qui à permis au projet d’éclore vraiment et de prendre de l’ampleur.

Dans la lancée, Catherine partira en 2004 à Brest pour tourner « Un Dimanche en Recouvrance » au sein du foyer-résidence Saint-Exupéry. Lors du tournage , une projection du film de Kerneth sera la porte ouverte à une discussion très animée sur l’euthanasie.

En 2005 Catherine part en Inde. Elle y retrouvera une femme brahmane, rencontrée vingt plus tôt. C’est son premier portrait de la "vieillesse d’ailleurs" : Mrs Das . L’idée d’une collection documentaire commence à émerger et, dans le but de mieux préparer les films suivants, Catherine part en résidence d’écriture documentaire à Lussas . Dans un même temps, l’association voyant son activité se dynamiser crée un poste permanent .

(JPG)

C’est Carine Davier qui prendra en main en octobre 2006 la mise en place d’ interventions avec l’OSPA, dans les écoles et les maisons de retraites . Elle aidera également Catherine à la préparation des voyages suivants puisque l’idée est alors de partir deux ans autour du Monde en suivant le tropique du capricorne à pied pour filmer les personnes âgées. Pour promouvoir le projet et communiquer avec les écoles, maisons de retraites et institutions en liens avec celui-ci, le site Bon pied Bon oeil est créé . Pensé par tous les membres de l’association, il est conçu et mis en ligne par Pixelsmill.En juillet, Catherine part tourner des portraits d’anciens et de plus jeunes, en traversant la Bretagne à pied (230km) histoire de se mettre en jambe pour son long périple. L’association reste active et organise dans le cadre de la Semaine bleue d’octobre 2006 des ateliers vidéo à la maison de retraite de Neulise et les enfants de l’école de Marols travaillent sur la question de la vieillesse en relation avec le prochain départ de Catherine pour la première étape de son voyage.

De Décembre à Avril 2007 Catherine, soutenue par la CLC Productions tourne au Cambodge et en Thaïlande . Le site internet lui servira de lien avec les personnes et institutions impliquées dans le projet. Elle met en ligne son journal et répond aux questions...

(JPG)

Ce tournage auprès de vieilles personnes chez elles la confirment totalement dans son projet. Très vite en rentrant en France, elle se lance dans le montage avec Anna Riche de Mano Cha qui verra le jour en septembre et sera projeté dans le cadre de la Semaine bleue à la maison de retraite de Neulise et de 3 autres maisons de retraite du canton. Ce 60 min commence à faire son chemin :
-  Cinéma Polygône Etoilé (marseille) 21 septembre 2007
-  Institut Lumière (Lyon) 26 septembre 2007
-  Cinéma Le France (Saint Etienne) 21 septembre 2007
-  Diffusion sur TV Rennes 1er novembre (et 8 rediffusions) 2007
-  Diffusion sur TLM 27 décembre 2007
-  Diffusion à la SCAM (paris) 10 Avril 2008

et Catherine s’est lancée depuis dans l’écriture de l’épisode suivant : le - chili - le futur Viaje en vejez, dans l’impatience des pays suivants... Mais la production audiovisuelle, les producteurs et les diffuseurs ont leurs rythmes, leurs délais qui lui font apprendre la patience...